AFPS du pays de Lorient

Accueil > Actualité > Agression contre les fidèles à Al Aqsa : plus de 152 Palestiniens blessés par (...)

Agression contre les fidèles à Al Aqsa : plus de 152 Palestiniens blessés par la police israélienne

vendredi 15 avril 2022, par RG

Des dizaines d’unités de la police israélienne sont entrées par effraction dans la mosquée Al-Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem tôt aujourd’hui et ont attaqué des fidèles musulmans lors de leur prière, un matin de ramadan. Cette incursion a fait plusieurs blessés, ont signalé des médecins et des témoins.

Des témoins ont précisé que la police israélienne a pris d’assaut l’enceinte de la mosquée alors que des milliers de personnes, dont beaucoup de personnes âgées, de femmes et d’enfants, assistaient aux prières matinales, comme c’est le cas chaque jour depuis le début du ramadan, qui a commencé il y a deux semaines. Les attaques ont causé une panique générale, forçant les personnes présentes à se précipiter pour se mettre à l’abri des balles en caoutchouc, des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes de la police.

La police israélienne s’est déchaînée sur les fidèles en tirant dans toutes les directions après être entrée par effraction dans l’enceinte de la mosquée, sans aucune considération pour les personnes âgées et les enfants qui s’y trouvaient.

Le Croissant-Rouge a déclaré avoir soigné des dizaines de blessé-es et transféré plus de 152 personnes, dont des ambulanciers et des journalistes. Plusieurs blessés ont été emmenés vers des hôpitaux de Jérusalem alors qu’ils mettaient en place un hôpital de campagne pour soigner les nombreuses blessures causées par l’attaque de la police israélienne.

Vendredi dernier, environ 80 000 personnes ont assisté aux premières prières du ramadan à la mosquée Al-Aqsa.

Israël limite le nombre de fidèles de Cisjordanie qui cherchent à se rendre à la mosquée Al-Aqsa en autorisant l’entrée à Jérusalem qu’aux femmes et qu’aux hommes de plus de 50 ans uniquement. La plupart des fidèles viennent de Jérusalem-Est occupée et de villes arabes à l’intérieur d’Israël.

Source : Wafa, Eye On Palestine et sources locales