AFPS du pays de Lorient

Accueil > Actualité > Journée internationale des droits des femmes...

Journée internationale des droits des femmes...

mardi 8 mars 2022, par RG

Les femmes palestiniennes sont en première ligne pour gérer les conséquences de la violence de l’occupation et de la colonisation israélienne. Toute cette violence ne fait qu’aggraver les effets de la structure patriarcale de la société palestinienne. Les femmes supportent le poids de cette double oppression, mais elles refusent de la subir individuellement et collectivement.

La violence de l’occupation et de la colonisation israélienne s’exerce quotidiennement sur le peuple palestinien : harcèlement de la part des soldats israéliens, violence des colons, spoliation des terres et des ressources, destruction des maisons, entraves à la circulation, à l’accès à la santé ou à l’éducation. Les crimes de l’occupation sont aussi des crimes contre les familles. Déstabiliser les familles fait partie d’une stratégie globale de déstabilisation de la société palestinienne.

Les femmes palestiniennes luttent au sein de syndicats, d’organisations structurées, d’associations, organisent la solidarité, gèrent des lieux d’éducation, de protection des femmes.

Elles se battent pour l’égalité des sexes et l’éradication de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes : de la participation des femmes dans les sphères publique et privée à la promotion de leurs droits politiques, économiques et civiques. Cela comprend la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles, l’aide psycho-sociale, l’accès à l’autonomie économique des femmes, le renforcement de leurs capacités d’intervention dans tous les domaines de la vie sociale.

L’AFPS salue la résistance et l’engagement des femmes palestiniennes qui ont toujours été partie prenante de la lutte pour la libération nationale et pour le respect du droit, debout contre l’oppression israélienne et contre les conséquences de sa politique.

L’AFPS salue également leur lutte au quotidien pour la défense de leurs droits, pour l’égalité, leur liberté au sein de la société palestinienne.

L’occupation, la colonisation israélienne, le régime d’apartheid israélien, ces crimes de guerre et crimes contre l’humanité, doivent cesser. Il est temps que la France et l’Europe prennent les mesures qui s’imposent pour mettre fin à l’impunité d’Israël.

Le Bureau national de l’AFPS, 8 mars 2022